Le e-merchandising piloté par les clients sur asos.fr

Implication des clients  = Répétition des visites ?

Augmenter le “switching cost” en permettant aux clients d’adapter le plus possible le site à leurs besoins / envies  / goûts est il un moyen de les faire revenir plus souvent ?
En tout cas c’est un service supplémentaire qu’on lui propose, et j’ai tendance à penser qu’avec toutes les techniques marketing masquées qui sont utilisées, laisser quelques manettes au client ne peut que lui faire du bien dans son expérience.

Quand le client pilote le merchandising sur Asos

Asos.fr propose une fonctionnalité qui permet au client de complètement masquer une marque des pages listes.
En parallèle, cela remet automatiquement à jour le merchandising de la page et propose une vision différente du catalogue.

Une fonction assez plaisante quand on fait du shopping, si ce n’est que cela change complètement l’ordre des produits.
Mais le bonus sur l’expérience globale est très positif, et surtout, sur de très larges catalogues cela permet de montrer l’offre sous un autre angle.

Le e-merchandising produit dynamique de zalando.Fr

En terme de e-merchandising on voit assez peu de nouveautés sur les sites de e-commerce, ou alors ce sont des process et des outils back office qui ne permettent pas d’analyser le comportement de la page produit.

Zalando.fr ( désormais déjà célèbre ) propose une fonctionnalité de tête de gondole “produit” plutôt inspirante car elle permet d’y mettre de nombreuses stratégies.
Ce sont bien ces 4 produits, placés au dessus de la page liste et même de la pagination qui forment la TG.

Quelles utilisations ?

Déjà le titre de l’encart change tout le temps:
meilleures ventes, sélection, best of, meilleures notes des clients, ventes flashs, derniers produits vus

C’est un moyen extrêmement flexible de pousser les produits et de packager un évènement sans avoir de gros efforts de créa à fournir.
Bien sûr on pourrait quand meme y inclure un ou deux éléments graphiques pour rendre le tout moins austère, mais ce n’est pas le coeur du principe.

Ce sont surtout les stratégies de merchandising cachées derrière cette TG qui sont intéressantes et qui peuvent donner des idées.
- Recommandation comportementale ( basée sur votre navigation )
- Recommandation Transactionnelle ( basé sur vos achats et la moyenne des achats des autres internautes )
- Derniers produits vus
- nouveautés
- Simple push
- Push basé sur des éléments de résultat du site : meilleures ventes, meilleures notes, …

et ensuite la capacité de mixer ces stratégies avec des données économiques : stocks, marge, discount,

et enfin la Rolls des fonctions, inclure de l’A/B testing pour toujours chercher la meilleure combinaison ( variable dans le temps et en fonction des produits ).

Et quels outils pour faire ça ?

Compario, Avail, Fredhopper, Kmeleo, …
Votre back office e-commerce ( magento, … )
Du développement spécifique

( les stratégies développées dans cet article ne sont que des hypothèses sur le fonctionnement du site Zalando.fr )

Un exemple de home page bien équilibrée : Look at my Crazy Shoes

La home page est sans doute la page la plus polémique d’un site car tout le monde fait la transposition avec la vitrine ( alors que sans doute uniquement 30 ou 40 % des visiteurs passent par cette page ).
Je voulais néanmoins partager avec vous la home page de Look at my crazy shoes que je trouve particulièrement simple, claire et efficace.

Crazyshoes home page- Le design est simple et met en valeur la barre de navigation + moteur de recherche et un avantage service directement mis en avant ( free delivery in UK )

- Un accès rapide en liens textes aux gammes et aux marques ( bonus pour le SEO ). Ne surtout pas sous estimer le potentiel des liens textes !

- Mise en avant des services à droite

- une zone de push centrale avec un seul message à la fois

- un module produit pour donner le ton de la saison et faire un peu de merchandising

- 3 animations complémentaires pour les touristes qui scrollent toute la page

- un push des contenus complémentaires

Ce n’est pas une recette universelle mais un bon business case de site e-commerce qui utilise bien sa home page.

voir Look at my crazy shoes

Page 2 of 512345