Nouvelle version d’asos le site de e-commerce UK de prêt-à-porter

Nouvelle navigation avec un layer incluant les catégories de produits et des liens complémentaires mixant les clés d’achat client.
Pratique et rapide associé à la navigation guidée.

Une expérience d’achat particulière, très rationnelle et surtout très orientée produit, on rêve dans la fiche produit (surtout avec la vidéo ). Au contraire des sites français ( latin ? ) où l’on cherche l’immersion, les sites anglosaxons maximisent l’accès au produit et séduisent dans la fiche.

asos-femme

asos-menu

image-5

image-9

Social Shopping step 1 : Le partage

Mais par où prendre le sujet du social shopping ? et déjà y a t il un sujet social shopping ?

Oui !!! ce n’est pas qu’un concept fumeux, c’est le bel emballage marketing d’une réalité, “l’égocentrisme” et l’envie de chacun de se mettre en
valeur en recommandant, en se montrant, en conseillant à son voisin voire à sa communauté.
En partant de ce constat, le social shopping peut se définir comme l’ensemble des interactions entre moi, les autres et un vendeur de biens. L’objectif bien sûr pour le vendeur est de tirer profit de ces relations pour vendre plus.

Vendre plus, car plus de personnes peuvent entendre parler de vos produits, et la première étape de cette démarche c’est justement de permettre le partage, profiter du trafic des réseaux sociaux et de bookmarking en donnant à vos visiteurs les moyens de promouvoir vos produits sur ces réseaux ( il vaut mieux se trouver là où est le trafic que de vouloir à tout prix créer du trafic ).

Le premier combat du social shopping ce n’est pas de créer votre propre micro communauté ou blog ou myspace, mais surfer sur celles qui sont déjà existantes et créer des ponts avec votre site.
Quelques exemples chez Asos et urban outfitterRampage et Topshop dans de précédents articles

asos-social.jpg

 

 

urban-social.jpg

Page 2 of 212