Vous voulez jouer au f-commerce ?

Le f-commerce ( achat sur facebook ) c’est comme le monstre du Loch Ness, on sait qu’il n’existe pas mais on voudrait bien y croire.
Bien sûr pour de petits sites, Facebook peut représenter une part de CA mais elle restera marginale et surtout soumise au bon vouloir ( commercial ) de Facebook.

Par contre, est ce que Facebook peut contribuer  à donner envie d’acheter vos produits, à rendre vote marque désirable, à rassurer, à discuter ( fidéliser ? ), oui sans aucun doute. Ce n’est pas simple, c’est même relativement ingrat et bientôt un peu payant.

Une petit infographie de Payvment sur le sujet

[CP] Etude Ebay / Terrafemina.com “les femmes et le e-commerce”

Les femmes passent en moyenne 5 heures par semaine sur les sites de e-commerce

71% d’entre elles concentrent leurs achats sur les vêtements et accessoires

20% d’entre elles ont déjà effectué des achats via un mobile ou une tablette

eBay présente aujourd’hui les résultats d’une étude sur les femmes, les femmes au foyer et le e-commerce, réalisée en partenariat avec Terrafemina.com. Grâce à une démarche quantitative et qualitative, l’Observatoire eBay-Terrafemina.com sur les nouveaux usages du e-commerce cherche à identifier les usages spécifiques des femmes pour mieux dessiner les contours du e-shopping de demain.

Installé pour de bon dans le quotidien des Français, le e-commerce a bel et bien révolutionné celui des femmes. Actives ou au foyer, 97% d’entre elles achètent sur Internet, et 52% le font au moins une fois par mois. Celles-ci consacrent 48% de leurs dépenses en ligne à des achats personnels : les vêtements et accessoires sont les produits les plus fréquemment achetés (71% de citations), avec les produits culturels (59%) et les cosmétiques (50%).

En se penchant sur la cible spécifique des femmes au foyer, l’Observatoire eBay-Terrafemina.com révèle leurs préoccupations premières : gain de temps et d’argent sont les maîtres mots pour ces intendantes de la maison au quotidien. Elles consacrent un peu moins de temps aux e-achats (4 heures par semaine au lieu de 5 heures pour l’ensemble des femmes), mais se montrent plus exigeantes sur les délais et frais de livraison : 71% des femmes au foyer souhaiteraient être livrées plus rapidement, où elles le veulent et à moindre coût (contre 65% des femmes en général).

Si elles sont encore peu nombreuses à effectuer leurs courses alimentaires en ligne (18% des femmes et 16% des femmes au foyer), elles se montrent en revanche demandeuses de services de type « Drive » : 60% sont séduites par l’idée de commander sur Internet et de récupérer leurs achats sur un point physique quelques heures après. Les femmes apparaissent finalement ouvertes à toute innovation capable de leur faire bénéficier de plus de promotions et bons plans : 44% des femmes (et 51% des femmes au foyer) aimeraient que les sites de e-commerce soient équipés d’un service de géolocalisation pour trouver les meilleures offres près de chez elles, et 36% ont déjà testé les sites d’achats groupés.

Clientes des sites de vente entre particuliers et d’occasion – 58% des Françaises interrogées les fréquentent – elles sont aussi adeptes des sites de ventes privées (51% de citations) et de ventes aux enchères (47%). Le marché de la seconde main et de la vente C2C (« Consumer to consumer ») voit ainsi son avenir assuré par la progression inéluctable du m-commerce : 15% des femmes ont déjà effectué un achat via un téléphone mobile, et 9% via une tablette.

L’Observatoire eBay-Terrafemina.com sur les nouveaux usages du e-commerce est basé sur un sondage CSA réalisé du 16 au 24 février sur deux échantillons de 500 femmes âgées de 20 à 60 ans, et  deux groupes d’étude qualitatifs de 2 x 8 femmes au foyer, réalisés les 6 et 7 mars 2012 par l’institut Treize Article-Weblab.

Achat rapide : Evolution de la mini fiche produit pour vendre des looks

En prêt-à-porter présenter des looks est une méthode de vente classique reprise des magasins physiques.
Le problème réside souvent dans la capacité d’acheter rapidement tous les produits du look présenté.

Faut-il faire un listing produit avec tous les produits du look ? Mettre tous ces produits en cross selling les uns chez les autres. A chaque fois cela demande beaucoup de traitements et surtout l’expérience d’achat proposée au client est peu satisfaisante.

American Eagle propose une solution très “cliente” en intégrant dans son quicklook un accès direct à tous les produits de la silhouette ( en haut à gauche ) .
Cela permet très facilement de passer en revue tous les produits du look et de facilement les mettre au panier.
Rapide, simple, une très bonne option pour éviter la fiche multi produit toujours un peu compliquée avec des produits hétérogènes.

Le guest / one click checkout grâce à un bouton Paypal en fiche produit

Faciliter et fiabiliser l’achat sur un site, permettre au client de passer le plus rapidement possible de l’envie d’acheter au paiement …

Si votre stratégie n’est pas de vendre 3 ou 4 produits dans un panier et si vous voulez augmenter votre conversion, voici une technique efficace pour ajouter un one click order ( ou presque ) avec un guest checkout sur un site de vente.

Un objectif, aller très rapidement jusqu’à la conclusion de la vente en proposant une alternative avec moins de contraintes que le système de checkout classique
Comment ? via un 2ème bouton (paypal) à côté de l’ajout au panier. Cet fonction permet de faire un achat rapide

Attention, pour faire cela il vaut mieux avoir une fiche produit assez  light car on vient ajouter un nouveau bouton, et surtout c’est un système idéal si les frais de port sont offerts ou intégrés dans le prix des produits, même si l’objectif n’est pas de multiplier les colis pour ce qui aurait pu être une seule commande.

Ce bouton paypal permet donc d’aller directement au choix du moyen de livraison et de passer à la validation du paiement.
Pas de panier, pas de création de compte, pas de recap, pas de choix du moyen de paiement.

A tester pour la rapidité du process

Page 7 of 113« First...56789...203040...Last »